MISERABLES

LUNDI 5 AOUT - FOSSES DU CHATEAU DE BONAGUIL - 21H30

D’après Victor Hugo
Mise en scène & lumières William Mesguich

Avec Estelle Andrea, Magali Paliès, Oscar Clark, Julien Clément

Conception musicale : Oscar Clark – Costumes : Alice Touvet – Décor : Elisa Depaule

Illustration Sényphine

A partir de 6 ans

Genre : Théâtre musical

Durée : 1h05

En centrant son adaptation sur le personnage de Cosette, Misérables réussit son pari, celui de transformer l’œuvre de Victor Hugo en un récit d’apprentissage, un conte pour enfants. La mise en scène de William Mesguich et de belles mélodies pop-rock apportent en effet douceur et humanité à ce récit tragique. Une réussite artistique saluée par la critique, un spectacle total à découvrir à partir de 6 ans… 

C’est l’histoire de la rencontre, entre Cosette et son père de substitution, Jean Valjean. L’histoire d’une résistance contre la pauvreté et la violence, les déboires, ou la désespérance des laissés-pour-compte de notre monde. Les épreuves sont nombreuses mais la tendresse et l’amour peuvent soulever des montagnes. La musique et le chant enrichissent et mettent en relief le propos théâtral. Une manière de redonner, de la joie, du spectaculaire, du baroque à une œuvre tellement étudiée et représentée. Avoir une musique de scène originale « sans âge », un savoureux mélange pop, aux influences blues, rock…pour des comédiens-chanteurs musiciens, permet de donner une autre tonalité à ce monument de la littérature française.

PRESSE :

TELERAMA TT : « La mise en scène de William Mesguich et l’interprétation chantée et jouée des quatre comédiens, chanteurs et musiciens (guitare, violon, flûte en live) donnent aux aventures ou mésaventures de l’enfant (…) une certaine douceur dans la noirceur. Un spectacle théâtral et musical à apprécier en famille. »

 DAUPHINE LIBERE : « C’est un conte musical fait de jolies mélodies, de voix harmonieuses et d’un jeu­ sans excès qui sert le texte à merveille. Il y a de la douceur et de la poésie et la méchante Thénardier est une sorcière que l’on prend plaisir à détester. »