EST-CE-QUE J'AI UNE GUEULE D'ARLETTY ?

SAMEDI 6 AOUT - THEATRE DE LA NATURE DE FUMEL - 21H30

COUP DE COEUR

2 Molières 2020
Meilleur spectacle musical, révélation féminine pour Elodie Menant.

Une pièce d’Eric Bu et Elodie Menant
Mise en scène Johanna Boyé
Avec Elodie Menant, Céline Espérin, Marc Pistolesi et Cédric Revollon, au piano Mehdi Bourayou.

Durée : 1h30
Genre : Biopic tourbillonnant

De son enfance modeste à Courbevoie aux répliques gouailleuses d’Hôtel du Nord, qui seront à l’origine du mythe, nous suivons le parcours d’Arletty, une personnalité hors du commun, complexe, pour un spectacle enlevé, drôle et émouvant. Porté par 4 comédiens et un musicien talentueux, qui incarnent 40 personnages, ce succès critique et public, a obtenu le Molière du meilleur spectacle musical.

« Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, bienvenue aux Folies Arletty ! Ce soir, je passe ma vie en revue ! »
Qui de mieux qu’Arletty elle-même pour revisiter sa vie ? Ce soir, la voici maîtresse de cérémonie. Accompagnée de trois comédiens et d’un musicien, elle nous embarque chez elle à Courbevoie, puis au music-hall, au théâtre, au cinéma, on traverse la Belle Époque, 14-18, les Années Folles, on chante, on danse, tout flamboie, un tourbillon de succès, une revanche sur son passé et une vie modeste, un seul guide : la liberté ! Et puis la Deuxième Guerre Mondiale éclate, et l’amour s’invite… La voici amoureuse, d’un officier allemand ayant sa carte au parti nazi…

La presse :

Le Parisien : « C’est drôle et touchant, ponctué de chansons, de chorégraphies, c’est enlevé et idéal pour combattre toute morosité. »

Pariscope : « Un bijou à tous les niveaux (…) Un spectacle magique et enchanteur qui évite l’écueil du biopic classique des rails et se déploie en un cabaret sans temps morts. »

L’Humanité : « Dans le rôle, Elodie Menant est parfaite. A la fois gouailleuse et sensible, osant quelques imitations réussies et drôles. »

Télérama TT : « Nous voilà embarqués en chansons et en danses au travers de la Belle Epoque, des Années folles mais aussi des deux guerres, croisant ici Damia, puis Michel Simon, là Carné et Prévert, Cocteau ou bien encore Colette, dans une mise en scène énergique où les acteurs passent efficacement d’un rôle à un autre. Un portrait réjouissant. »

Décor Olivier Prost
Costumes Marion Rebmann
Assistante Costumes Marion Vanessche
Création perruques et moustaches Julie Poulain
Lumières Cyril Manetta
Musiques Mehdi Bourayou
Chorégraphies Johan Nus
Assistante mise en scène Lucia Passaniti
Production : Compagnie Carinae, Coq Héron productions, ZD Productions, Atelier Théâtre Actuel.
Photos : © Olivier Brajon